immatriculer un véhicule

Actuellement, de nombreux Français achètent une voiture neuve ou d’occasion à l’étranger, soit parce qu’ils ont saisi une opportunité importante, soit parce que leur mandataire est spécialisé dans l’importation de véhicules étrangers. En effet, pour votre achat d’un véhicule à l’étranger, il est intéressant d’analyser toutes les solutions possibles sur le marché international. L’immatriculation d’un véhicule acheté à l’étranger n’est pas la même que celle d’un véhicule acheté en France, notamment au niveau des pièces justificatives et des documents à fournir. Quelles sont les démarches à suivre pour immatriculer un véhicule acheté à l’étranger ?

Les étapes à suivre pour obtenir un certificat d’immatriculation d’un véhicule neuf acheté à l’étranger !

Une fois que vous avez payé le vendeur pour votre véhicule, il est temps d’accélérer la procédure de demande de carte grise à Paris pour votre véhicule acheté à l’étranger afin de pouvoir le conduire en France. En effet, la demande d’immatriculation d’un véhicule étranger est différente de celle de l’immatriculation en France. Les documents et justificatifs d’identité sont plus compliqués à fournir et le délai de traitement de votre demande de carte grise à Paris peut prendre plus de quatre semaines.

Qu’il s’agisse d’une voiture neuve ou d’occasion, l’immatriculation en France d’un véhicule acheté à l’étranger nécessite la présentation de photocopies de certains documents ou des documents originaux. Si vous souhaitez vous débarrasser des formalités administratives, vous pouvez demander le service de votre concessionnaire.  

Immatriculer un véhicule acheté à l’étranger en ligne !

La demande d’immatriculation d’un véhicule acheté à l’étranger peut être effectuée sur Internet, sur des sites agréés ou sur le site officiel. Vous ne perdez pas de temps à faire la queue à la préfecture. Une fois que vous avez réuni tous les documents nécessaires à l’immatriculation d’une voiture étrangère, il ne vous reste plus qu’à attendre la transmission de votre carte grise à Paris à votre domicile. Vous pouvez suivre l’évolution de votre demande en ligne. Pour immatriculer un véhicule étranger en France, vous devez présenter le certificat d’immatriculation original ainsi que la présentation obligatoire de la photocopie. L’original de la carte grise, le certificat de cession, le certificat de conformité et le quitus fiscal sont également nécessaires pour l’immatriculation d’un véhicule acheté à l’étranger.

Les photocopies des documents suivants sont exigées : le contrôle technique français, un justificatif de domicile datant de moins de six mois et une pièce d’identité en cours de validité. Pour le justificatif de domicile, vous pouvez présenter la facture de gaz ou d’électricité ou la facture de téléphone mobile ou fixe ou la quittance de loyer. La demande d’immatriculation d’un véhicule acheté à l’étranger diffère d’un pays à l’autre. Pour les véhicules provenant d’Allemagne, d’Italie, d’Espagne ou de Belgique, les procédures d’obtention de la carte grise sont simplifiées en raison de la libre circulation des marchandises dans l’Union européenne.

La demande d’immatriculation d’un véhicule d’occasion acheté à l’étranger !

Si le véhicule d’occasion que vous achetez provient de l’étranger, vous aurez un mois pour faire le immatriculer. Quelle que soit l’origine de la voiture d’occasion que vous achetez, vous disposez d’un mois pour immatriculer votre véhicule nouvellement acquis. En régularisant votre carte grise à Paris, vous êtes autorisé à circuler sur l’ensemble du territoire français. La liste des documents à présenter pour l’immatriculation d’une voiture d’occasion achetée à l’étranger n’est pas la même pour les pays de l’Union européenne et les autres pays.

Dans l’Union européenne, la procédure est plus simple car certains documents sont standardisés, comme le certificat de conformité et le contrôle technique. Pour demander l’immatriculation d’une voiture d’occasion étrangère, vous devez fournir un justificatif de domicile, le formulaire 13750*07 dûment rempli et la carte grise de la voiture étrangère. Pour une voiture de plus de quatre ans, vous devez également fournir le certificat de contrôle technique datant de moins de six mois et effectué dans le pays d’origine ou en France, le certificat de dédouanement ainsi que la quittance de paiement de la TVA en France, sauf si l’administration fiscale a accordé une exonération fiscale.