La voiture électrique est aujourd’hui très en vogue. Sa conduite est aussi facile que celle d’une voiture à moteur thermique. De plus, elle offre de nombreux avantages dont la rentabilité et le confort de conduite du fait de l’absence de l’embrayage et de la boite de vitesse. Différents modèles sont actuellement proposés sur le marché, d’où l’embarras du choix. Ces quelques lignes vont sûrement vous aider.

Principe de fonctionnement de la voiture électrique

Pour faire avancer votre voiture, vous n’avez qu’à appuyer sur l’accélérateur. Cela permet aux batteries haute tension de libérer du courant continu et d’alimenter le moteur par le biais du convertisseur onduleur. En d’autres termes, c’est cette énergie électrique convertie en énergie mécanique qui permet de démarrer la voiture et de tourner les roues. La puissance est ensuite gérée et régulée par un ordinateur.

Comme le moteur est directement connecté aux roues, la voiture électrique n’a donc pas besoin de boîtier de vitesse, ni d’embrayage pour faire le pontage entre ces deux éléments.

Étant donné que le véhicule fonctionne aussi à l’électricité, son autonomie est limitée. Il a donc besoin d’être rechargé régulièrement. Pour cela, il faut relier le module chargeur intégré dans le véhicule à des bornes de recharge que ce soit dans des points de recharge publics ou à domicile, à condition que votre installation électrique soit bien adaptée à cette utilisation et conforme aux normes en vigueur.

Ses organes fondamentaux

La voiture électrique est composée de différents éléments fondamentaux : le moteur électrique qui fait tourner les roues en convertissant l’énergie électrique des batteries en énergie mécanique (phases de traction) et en assurant la régénération électrique (phase de freinage). Les batteries Haute tension ou HT qui permettent de stocker l’énergie électrique et d’alimenter le moteur, la batterie 12 volts qui permet d’alimenter les circuits de bord et de faire fonctionner les feux de position et de signalisation, l’avertisseur sonore, les essuie-glaces, la ventilation, le lève-vitres électrique, etc. Le convertisseur 400-12v qui permet de recharger la batterie 12v, le module chargeur qui permet de recharger les batteries HT sur les bornes de recharge en transformant la tension alternative du réseau domestique (220 volts) en tension continue (400 volts), le convertisseur onduleur qui joue le rôle d’interface entre le moteur électrique et les batteries HT, tout en régissant la puissance du moteur lors de ses différentes phases (traction, régénération…). En effet, il est relié aux pédales de frein et à la pédale d’accélérateur, le régulateur qui permet d’adapter l’intensité du courant afin de contrôler et régler la vitesse de rotation des roues.

Les principaux avantages d’une voiture électrique

Opter pour la voiture électrique est très avantageux pour de nombreuses raisons :

– écologique : le principal avantage de la voiture électrique réside dans le fait qu’elle ne produit ni de CO2, ni de monoxydes de carbone, ni d’hydrocarbures imbrûlés, ce qui contribue à préserver l’environnement et de lutter contre le réchauffement climatique ;

– silencieuse : la voiture électrique est quasiment silencieuse quand elle démarre, et même quand elle roule, ce qui est un véritable atout pour lutter contre la pollution sonore ;

– performante : le rendement de la voiture électrique avoisine les 100 %, alors que celui de la voiture thermique est de 35 %. Son moteur dispose d’un couple maximal permettant de favoriser les accélérations ;

– économique : pendant les phases de ralenti, elle ne consomme aucune énergie. De plus, l’électricité est beaucoup moins chère que les carburants (essence et gasoil) ;

– facile à entretenir : doté d’un moteur électrique simplifié et d’un nombre limité d’éléments mécaniques et de pièces en rotation, la voiture électrique nécessite peu d’entretien ;

– batterie recyclable : les différents composants de la batterie sont 100 % recyclables.

Les différentes catégories disponibles

Sur le marché, vous pouvez trouver différents types de véhicules électriques : les voitures hybrides classiques ou HEV (Hybrid Electric Vehicle) : Elles sont équipées à la fois d’un moteur thermique et d’un moteur électrique fonctionnant en combinaison en fonction de la vitesse. Selon le niveau d’hybridation de ses deux moteurs, le véhicule peut être micro-hybride, mild hybride ou full hybride. Les voitures hybrides rechargeables ou PHEV (Plug-in Hybrid Electric Vehicle) dont le Porche Cayenne S E-Hybrid, le BMW Concept X5 e Drive, l’Audi A3 Sportsback e-tron, etc. Elles fonctionnent de la même manière que les HE, mais elles ont une plus grande autonomie.

Les voitures tout-électriquesou BEV (Battery Electric Vehicle) dont le Ford Focus Electric, le Nissan LEAF, le Chevrolet Spark EV, etc. Elles fonctionnent uniquement à l’électricité. La recharge de la batterie se fait à l’arrêt sur une prise fixe et son autonomie est encore limitée. Les voitures à autonomie prolongées ou EREV (Extended Range Electric Vehicle) dont le BMW i3 avec prolongateur d’autonomie et le Chevrolet Volt. Elles sont dotées principalement d’un moteur électrique, d’une batterie rechargeable et d’une génératrice à essence qui génère de l’électricité lorsque la batterie est déchargée ou hors d’usage.