Parc automobile

Pour nos entreprises, être mobile est un élément essentiel pour leur réussite. Les sociétés concernées par ces problématiques de déplacements doivent gérer entre gestions des coûts (humain, financier et matériel) et la mise en œuvre d’un service efficient pour l’ensemble des parties prenantes. 

Cet article mettra en lumière les axes principaux d’une bonne gestion de parc automobile. Également, nous mentionnerons l’intérêt pour les professionnels d’utiliser ce système. Enfin, nous vous livrerons quelques conseils pour optimiser la gestion de ce dispositif.

La gestion de parc automobile : un dispositif indispensable


Initialement, cette activité se retrouve dans tous les modes de transport existant sur le marché. En d’autres termes, ce système se pratique dans les domaines maritime, aérien, ferroviaire et bien évidemment dans les transports routiers.


Notre attention se porte principalement sur la gestion de parc automobile qui est engagé dans des domaines d’activités professionnelles variés. Par exemple, on trouve ce processus dans les services de production ou d’exploitation d’entreprise spécialisée dans les transports ou de location de voiture. Également, le pôle logistique d’une société industrielle ou commerciale gère cet exercice. De manière générale, la gestion d’un parc automobile peut se réaliser en interne de l’entreprise ou être externalisée avec d’autres structures. 


Qu’elle soit destinée à une entreprise industrielle ou commerciale, cette notion poursuit les mêmes buts et intègre les mêmes responsabilités qu’importe le secteur. Son objectif principal est d’optimiser les coûts liés à la logistique. La gestion de parc automobile doit aussi planifier l’emploi des véhicules de manutention, organiser la répartition des camions et garantir la disponibilité en cas d’éventuel problème logistique. 


Pourquoi utiliser un système de parc automobile ? 


Un avantage économique important


Investir dans un logiciel de flotte automobile offre de nombreux avantages aux entreprises. Grâce à cet outil vous pourrez situer en temps réel les véhicules en course et permettent de mieux affecter les missions en fonction de la position géographique du conducteur. Cette anticipation engendre sur le long terme un gain en durée des trajets et la réduction des dépenses en carburant. 

Un atout écologique


Optimiser les trajets en fonction du critère de proximité s’inscrit indirectement dans une démarche plus respectueuse de l’environnement. Lorsqu’un conducteur réduit ses temps de trajets, le camion émet moins de CO2. 


Une meilleure image de marque 


Améliorer sa gestion de flotte automobile fait bénéficier à votre entreprise d’une fiabilité et crédibilité incontestable. Dans le cas où votre entreprise livre des produits alimentaires, la ponctualité et l’organisation de votre flotte ne pourront que satisfaire votre client. Gage de professionnalisme, vos salariés pourront livrer et travailler dans des conditions optimales afin de maximiser les performances. 

Quelques conseils pour optimiser votre politique automobile

Informer et communiquer avec les conducteurs

Les ressources humaines sont l’un des premiers leviers de réussite de votre flotte automobile. En amont de chaque course, le conducteur doit être sensibilisé sur différents aspects tels que l’éco-conduite ou sur les règles de bonne conduite lors d’un déplacement. Également, un protocole d’habitude peut être mis en place par l’entreprise pour maximiser des économies de carburant. Par exemple, la vérification quotidienne du niveau d’huile et de liquide de refroidissement.

Optimiser stratégiquement sa politique de déplacement

Lors de chaque déplacement, il faut garder à l’esprit d’optimiser le plus de kilomètres. Un objectif réalisable qui nécessite de rationaliser les courses. Mutualiser plusieurs déplacements permet de faire des économies de carburants et ralentir l’usure des véhicules.  

Entretenir ses véhicules


Un véhicule sans entretien régulier présente plus de risques d’accident ou de panne que la moyenne. Dans cette situation, les coûts dégagés pour récupérer et réparer le véhicule peuvent être exorbitant. En moyenne, une flotte automobile comprend de 5 à 200 engins. Prendre le risque de ne pas entretenir son outil de travail est risqué pour la survie de l’entreprise. Également, cet aspect a un impact direct sur la notoriété de la structure. Les clients peuvent être insatisfaits de vos prestations et se diriger vers d’autres entreprises.