permis de conduire 1

La conduite est devenue de nos jours une nécessité dont on ne peut se passer. Mais, ne conduit pas qui veut, car pour circuler de manière légale il va falloir prouver une certaine aptitude à la conduite. Cette dernière est attestée par le permis de conduire. Cette pièce est donc d’une grande importance et sa perte met le conducteur dans une position assez délicate. Alors, en cas de perte de permis de conduire que faire ? Comment s’y prendre ? Trouvez les bonnes réponses dans les lignes à suivre.

Quelle est la procédure à suivre en cas de perte de permis de conduire ?

La démarche à suivre pour obtenir un nouveau permis de conduire suite à la perte de l’ancien se résume en 3 étapes que sont : la déclaration de perte, la demande du nouveau permis de conduire ou du duplicata, et l’obtention de ce dernier.

La déclaration de perte

permis de conduire 2La première chose importante à faire en cas de perte de permis de conduire est d’en faire la déclaration dans les heures qui suivent. Cette démarche se fait dans les préfectures ou les sous-préfectures partout en France et nécessite la présence du déclarant.

Elle peut aussi se faire en ligne sur le site de l’ANTS (Agence Nationale des Titres Sécurisés) en cliquant successivement sur : « Ajouter/modifier une demande », « permis de conduire » puis « Perte du titre ». Vous pouvez y accéder en créant un compte personnel ou en vous connectant  directement avec votre identifiant FranceConnect.

Une fois après, vous serez informé par mail de la prise en compte de votre déclaration de perte de permis de conduire.

La demande du nouveau permis de conduire ou du duplicata

Elle se fait concomitamment à la déclaration de perte sur le site de l’ANTS ou à la préfecture avec des pièces qui seront énumérées dans la suite. Une fois la demande effectuée, vous pouvez télécharger sur la même plateforme, une attestation de perte qui pourra valablement vous servir durant 2 mois à compter du jour de la déclaration. En ce qui concerne les déclarations faites à la préfecture, c’est le récépissé qui vous servira de justificatif de perte de permis de conduire (dans le même délai), pour continuer à circuler librement.

L’obtention du permis de conduire

Après la finalisation de votre demande de renouvellement, vous pouvez facilement suivre l’avancement du dossier de votre téléphone ou boite électronique grâce au téléservice de suivi. Il est également possible de contacter l’ANTS via le formulaire de contact ou au 3400 (coût d’un appel local). Avec ce service, plus besoin de revenir sur le site pour être informé de l’évolution de la procédure de renouvellement suite à la perte de permis de conduire.

Ensuite, lorsque votre nouveau permis de conduire ou votre duplicata est réalisé, vous le recevrez à domicile par un facteur. Celui-ci vous laissera un avis de passage en cas d’absence. Un délai de 15 jours vous sera ensuite donné pour le retirer à la poste. Passé ce délai, une nouvelle démarche s’imposera.

Quelles sont les pièces à fournir ?

Pour avoir votre nouveau permis de conduire, vous aurez à fournir les éléments suivants en format numérique :

  • un code de photo d’identité (disponible dans une cabine agréée),
  • une pièce d’identité (carte d’identité ou passeport) nécessaire pour l’identification du déclarant de la perte de permis de conduire,
  • un justificatif de domicile pour les Français,
  • un justificatif de résidence en France, pour les étrangers,
  • une adresse mail ou un numéro de téléphone pour être informé de l’instruction et de la production du permis de conduire.

Au bout de ce processus, vous serez dirigé vers une page pour effectuer le règlement de votre permis de conduire dont le montant s’élève à 25 euros, en plus de la taxe régionale si elle est due (plus de détails à ce sujet sur Gataka.

Si les démarches ont été menées à la préfecture, vous fournirez le récépissé de la déclaration de perte de permis de conduire qui vous a été remis, les photocopies des documents sus cités et un timbre fiscal de 25 euros.

Il faut cependant noter que la procédure est différente lorsqu’il s’agit d’une perte survenue à l’étranger. Pour plus de détails sur ce cas de figure, visitez cette page.