fonctionnement de la voiture hybride

Les véhicules hybrides, de plus en plus de constructeurs se sont lancés dans la production à grande échelle de ce genre de voiture. Une voiture à la source d’un phénomène de mode, une voiture écologique, puissante, combinant plusieurs systèmes de propulsion tout en réduisant la pollution. Quel est ce genre de véhicule, et comment arrive-t-elle à fonctionner ?

Les véhicules hybrides

Les véhicules hybrides sont les véhicules qui sont dotés de plusieurs genres de sources d’énergie embarquées. La structure de ce genre de motorisation combine le plus souvent, un moteur électrique et un moteur à combustion, qu’on appelle aussi moteur à explosion interne ou thermique. Ils utilisent donc de l’électricité et du carburant conventionnel, le plus souvent de l’essence, mais il existe aussi des moteurs hybrides qui consomment du diesel ou du biocarburant. Ce mode de fonctionnement permet de bénéficier des atouts des deux moteurs, d’avoir un excellent niveau en matière de performance, tout en réduisant considérablement la pollution via l’émission de gaz carbonique. Pour connaitre les meilleures voitures hybrides du marché, rendez-vous sur le site www.meilleure-voiture-hybride.fr.

Le fonctionnement de la voiture hybride

Deux sources d’énergie différentes signifient deux moteurs différents aussi. Le moteur principal qui est thermique, fonctionnant avec du carburant, et le moteur secondaire qui lui est électrique. Le véhicule est aussi doté d’un système de batterie qui permet de stocker l’électricité, électricité qui est produite par le moteur électrique grâce à la génération de l’énergie cinétique par les roues, et d’un ordinateur qui permet de gérer à tout moment la distribution respective des deux types d’énergie nécessaire à la locomotion du véhicule, l’énergie thermique et l’énergie électrique. Les deux moteurs sont tous deux reliés aux roues motrices, le moteur à explosion interne garantit l’alimentation en énergie lors des déplacements à grande vitesse ou en vitesse de croisière, elle assure aussi la recharge en électricité des batteries, et le moteur électrique fournit l’alimentation en énergie nécessaire lors des déplacements à basse vitesse, comme la mise en marche du véhicule ou les phases de garage. Les hybrides ont une consommation réduite, l’atténuation des nuisances urbaines, une meilleure autonomie et une réduction de la pollution. Par contre, elles sont en surcoût par rapport aux véhicules classiques, en surpoids à cause des deux moteurs et un entretien complexe.

Les différents niveaux et architectures d’hybridation

De nombreux véhicules commercialisés disposent de plusieurs niveaux d’hybridation. La microhybridation fonctionne en intermédiaire du moteur à explosion interne, afin de gérer les appareils électriques de l’automobile, permettant ainsi de réduire la consommation. Les hybrides rechargeables qui peuvent fonctionner et rouler comme des véhicules électriques à part entière. Le semi-hybride ou l’hybridation légère qui fonctionne comme la microhybridation, mais le véhicule est doté de batteries avec de plus grandes capacités de stockage d’énergie. Et enfin l’hybridation complexe ou le full hybride en anglais, qui permettent à la voiture de fonctionner sur l’un des moteurs, ou de combiner l’usage des deux. La connexion et l’architecture de ces deux types de moteurs se présentent de deux manières : l’hybride parallèle avec les moteurs qui peuvent travailler indépendamment, le véhicule peut utiliser seulement le moteur électrique ou le moteur thermique. Ce genre d’hybridation est la plus courante du marché. Et l’hybride série qui utilise le moteur thermique afin de générer l’énergie électrique nécessaire pour le fonctionnement du moteur électrique, un genre d’hybridation assez rare. Il existe aussi l’hybride à dérivation de puissance qui additionne l’hybride parallèle et série. Avec ce genre de système d’architecture, la voiture peut se propulser totalement à l’aide de l’électricité, le moteur à explosion transforme sa puissance en électricité pour charger les batteries, et alimenter le moteur électrique.