Duplicata du permis de conduire

Votre permis de conduire a été perdu, volé ou endommagé ? Vous devez formulez une demande pour obtenir un duplicata. Les questions qui se posent sont : comment faire ?, combien ça coûte ?, quelle sont les principales formalités administratives ? Bref, quelles sont les démarches à suivre pour récupérer son permis de conduire.

Dans quelles situations faut-il réclamer un duplicata du permis de conduire ?

La demande de duplicata de permis de conduire devient une nécessité en cas de vol, de perte ou d’usure. Il existe toutefois d’autres circonstances qui poussent les gens à renouveler leurs permis. Lesquelles ? Le changement d’adresse ou de nom par exemple. En effet certaines personnes souhaitent changer leurs permis en cas de déménagement. Sachez néanmoins que l’adresse du titulaire n’est plus mentionnée sur les nouveaux permis de conduire. Vouloir renouveler le permis de conduire ne sert donc plus à rien. Il y a aussi celles qui veulent remplacer leurs noms par celui de leurs époux après le mariage. Ce n’est également pas possible vu que c’est le nom de naissance qui doit figurer sur le nouveau permis. Par ailleurs, les permis de conduire catégories A et B, même en bon état, doivent être remplacé tous les 15 ans et tous les 5 ans pour les catégories C et D. Une opération réalisable également sur autodemarches.fr

Duplicata du permis de conduire

Si vous êtes victimes d’une perte de permis de conduire, vous devrez faire un duplicata. Un duplicata est une réplique du permis de conduire initial. Celui-ci est délivré par l’administration à votre demande si la pièce originale été volée, perdue ou détruite. Un duplicata de permis de conduire est donc une copie ou une reproduction du permis original. Bien que ce soit une copie de l’original, il ne faut pas le confondre avec un faux permis. La production d’un duplicata du permis de conduire obéit à des règles et des formalités administratives tout aussi légales que celles pour le permis original. C’est un vrai permis de conduire qui vous permettra de conduire en toute légalité.

La déclaration de perte et de vol

La première chose à faire si vous venez de perdre votre permis de conduire c’est de le déclarer auprès des administrations compétentes soit au commissariat de police ou à la brigade gendarmerie en cas de vol et à la préfecture en cas de perte. Vous obtiendrez dans ce cas un récépissé qui fait office d’une autorisation pour conduire jusqu’à ce que le duplicata soit prêt. Ce document est valable pendant 2 mois, le temps d’obtenir le duplicata de votre permis. Même sans permis, vous pourrez rouler sans problème et en cas de contrôle routier vous pourrez présenter le récépissé de déclaration de perte ou de vol aux forces de l’ordre.

Le mois d’octobre dernier, les démarches administratives pour l’obtention de nouveaux permis de conduire ont été modifiées. Depuis, la demande de duplicata permis se fait en ligne sur le site de l’agence nationale des titres sécurisés connu sous l’acronyme ANTS. Pour ceux qui ne disposent pas d’internet, des points d’accès numériques sont implantés. Une fois la demande validée par la préfecture, le demandeur recevra un email indiquant la possibilité de télécharger une attestation de perte ou récépissé sur son compte ANTS.

Demande de duplicata du permis de conduire

Sachez que ce sont les préfectures, les sous-préfectures et les mairies qui livrent les duplicata de permis de conduire. Adressez-vous donc directement à l’une de ces administrations pour l’obtention de votre duplicata. Vous pouvez vous renseigner sur le site internet ou par téléphone pour savoir la préfecture de votre département. Vous avez le choix entre effectuer directement les formalités sur internet ou par courrier.

Il est également possible d’obtenir les formulaires nécessaires et de les remplir sur place, mais il faut d’abord prendre rendez-vous. En général voici les documents à fournir lors d’une demande de duplicata : des formulaires de réquisition de duplicata, une photocopie de la carte d’identité nationale ou du passeport ou un justificatif de séjour en France pour les étrangers. S’ajoutant à ceux-là une déclaration de perte obtenue en préfecture en cas de perte, une photocopie du permis s’il est abîmé, une photocopie d’un justificatif d’habitation, deux photos d’identité, un timbre fiscal d’une valeur de 25 euros plus une taxe régionale pour la délivrance du permis, une enveloppe affranchie au tarif recommandé si vous souhaitez recevoir votre duplicata de permis par courrier ainsi qu’un récépissé délivré par les forces de l’ordre en cas de vol. À noter que dans ce dernier cas, une déclaration de vol auprès de gendarmerie ou commissariat de police est obligatoire. Cette démarche n’est pas nécessaire si le permis de conduire est détérioré ou perdu.