L’achat d’une voiture a des formalités administratives à suivre. Le vendeur  peut être un professionnel ou un particulier ; mais la transaction entre les deux est différente.  Il faut alors être vigilant lorsque l’on achète une voiture d’occasion entre particuliers. Mais comment ne pas se faire arnaquer lors de l’achat ?

Faites attention pour le prix et demandez l’identité du vendeur

Tout d’abord, il faut être vigilant sur le prix, méfiez-vous donc des prix trop attractif ; et ainsi, faites attention, les prix moins cher peuvent dissimuler des vices cachés ou d’autres arnaques ; par contre, les prix plus cher n’impliquent pas que la voiture d’occasion à acheter est en bonne qualité ; à chaque modèle, il faut connaitre sa cote à l’Argus, la référence en termes de tarifs. Ainsi, méfiez-vous des vendeurs et des réseaux d’arnaques existants, notamment sur internet, n’acceptez pas donc tout transaction en ligne et ne versez pas le moindre acompte sans avoir vu, et faites l’essai de la voiture. Pour avoir plus de confiance au vendeur, demandez alors son pièce d’identité, son permis de conduire et le certificat de l’immatriculation de la voiture.

Faites toutes les vérifications  nécessaires et testez la voiture

N’hésitez pas donc de demander les documents liés au véhicule et à son historique et les documents doivent être au nom du vendeur. Il faut faire aussi les vérifications des factures de réparation, le contrôle d’entretien et le contrôle technique ; s’il y avait une panne sur cette voiture à acheter, demandez donc à voir les factures du garagiste ; ainsi, sachez que tout le contrôle technique est obligatoire avant de vendre une voiture d’occasion. Il faut être vigilant lors de la teste de la voiture et être attentif au moindre détail. Une fois sur la route, il est essentiel d’insister de la conduire pour mieux vérifier son potentiel, et aussi ses éventuelles  anomalies comme les freins, la direction, la transmission, le moteur,… et vérifiez ses éléments à l’intérieur comme les rétroviseurs, le climatiseur…

Les dernières vérifications  avant de signer

Avant de signer, il faut que vous soyez d’accord avec tout ; n’hésitez pas de demander une rectification si nécessaire car ce document sera le seul à faire foi en cas de litige ultérieur ; pour éviter l’achat d’une voiture volée, il faut que les numéros sur le châssis et le compartiment moteur sont identiques et qu’ils correspondent également à ceux qui figurent sur la carte grise du véhicule.